X
  • cg93_shoah_bg1_980x630
  • cg93_shoah_bg2_980x630
  • cg93_shoah_bg3_980x630
  • cg93_shoah_bg4_980x630
  • pancarte
  • pancarte
  • pancarte
  • pancarte

Des noms sur des murs

Scénographie et graphismes (sur la base des créations de Krzysztof Sukiennik) de l’exposition au Mémorial de la Shoah puis aux Archives départementales - 2012.
Les principes du dispositif. Un dispositif conçu sur la base d’un module unitaire répété, autoportant à même d’être installé, déplacé, démonté et remonté facilement. Un dispositif qui évite les écueils liés à tous les déplacements (passages de portes, escaliers étroits).

Un axe créatif : le pilier.

Evocation du mur, du tronc. Un rapport direct à la matière. Le prolongement de l’inscription dans la matière. La forme droite, debout comme un résistant. Le pilier, le poteau comme une sombre promesse d’exécution programmée. Un ensemble de piliers comme l’évocation d’un dédale ou d’une forêt.

Descriptif technique.

Un pilier avec une alternance de faces permettant un contact direct avec la matière : du bois, matériau noble, pour les faces intégrant la présentation des fragments de murs pour faire acte de médiation ; du béton lissé pour les tranches de façon à rappeler un univers brut, écho aux murs de la Cité de la Muette.

Une structure autoportante et creuse avec un parement bois présentant un retour sur les tranches de façon à accentuer la caractère élancé des silhouettes, et un béton lisse d’autre part. Les panneaux d’argile sont incrustés dans des découpes et protégés par des cloches en verre.

Avec une disposition scénographique qui fait place à la circulation tout en laissant la puissance évocatrice et symbolique de l’Etoile de David.


Scénographe : Claude Lecante.

Saisons

7 Cité de l'Ameublement

75011 Paris - France

-

Votre contact : M. Vincent Rebours

+33 1 44 62 04 75

v.rebours@saisons.fr